Welcome

Statement by Ambassador Christoph Heusgen during the UN Security Council VTC Meeting on the Cooperation between the UN and regional and subregional organizations: the role of the International Organization of La Francophonie, September 8, 2020

08.09.2020 - Speech

Check Against Delivery

Dans ces temps où les missions de paix dans les pays et régions francophones sont plus importantes que jamais, il est important d’avoir des organisations transrégionales sur lesquelles nous pouvons compter. 

Je salue le travail accompli par l’OIF ces dernières années visant à faire progresser de façon significative la participation dans les opérations de maintien de la paix des personnels en uniformes ressortissants des Etats de la Francophonie. Ces efforts sont essentiels pour instaurer la confiance entre les populations et les troupes mobilisées sur le terrain, alors que près des deux tiers des opérations de maintien de la paix actuellement en cours sont déployées dans des États de la Francophonie, et facilitent ainsi les actions de consolidation de la paix.

Nous rendons par la même occasion le Conseil de Sécurité plus inclusif, alors que la Francophonie réunit aujourd’hui 88 Etats et gouvernements et plus de 300 millions de locuteurs.

A l’instar de nos amis français qui intègrent les pays francophones dans l’Union européenne grâce à des échanges réguliers, nous pourrions d’ailleurs envisager une démarche similaire au Conseil de Sécurité afin de maintenir un dialogue constant sur nos sujets d’intérêt commun, au rang desquels l’égalité des genres, la paix et le développement durable.

Comme la France, l’Allemagne soutient en effet le multilatéralisme et le multilinguisme, et bien que nous ne soyons pas membre de l’OIF, nous leur apportons notre plein soutien.


Top of page